Conseil municipal du 17 décembre 2020 : Intervention de notre groupe sur le budget 2021

JPEG - 51.2 ko

Le dernier conseil municipal s’est déroulé le jeudi 17 décembre 2020 à la Maison du Temps libre à Crozon. Traditionnellement, le dernier conseil municipal de l’année est consacré au budget 2021. Nous avons voté contre ce budget avec les deux autres minorités et vous disons pourquoi.

Nous sommes également intervenus à propos du cafouillage vécu par les commerçants ambulants lors de la Foire et sur la vente de l’Hôtel Saint Marine.

L’Hôtel Sainte Marine fait l’objet d’une promesse de vente à un prix inférieur de celui décidé par l’ancienne équipe municipale et la promesse ne se concrétise pas, occasionnant des frais au contribuable . Nous demandons au Maire de faire toute la transparence sur la vente de ce bien public qui aurait pu être utile à la commune (accueil des saisonniers, des travailleurs de passage, des groupes d’étudiants) et sachant que nous manquons de bâtiments pour accueillir des structures comme l’ulamir, l’école de Musique ou l’espace de Coworking...)


BUDGET 2021
Explication de vote de Pascal Durand

Pourquoi nous votons contre ce budget

Le budget est le reflet des actions et des projets décidés par le conseil municipal. Il traduit donc concrètement les orientations qui seront privilégiées pour les années futures. A ce titre, les choix qui sont réalisés engagent l’avenir du cadre de vie des populations qui vivent sur ce territoire.

Un budget est une démarche stratégique, réalisée sous la contrainte du respect des équilibres financiers qui sont ceux d’une saine gestion.

Conduire une telle démarche, s’appuie sur une analyse permettant de dégager, les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces qui pèsent sur notre territoire.
C’est cet exercice qui permet de fonder les choix budgétaires.

Or, quelle est en deux mots la situation de notre commune ?

Un cadre de vie magnifique qu’il convient de préserver face à la menace du sur-tourisme et du changement climatique mais aussi une situation démographique qui continue de se dégrader conduisant à la fermeture des classes et à la disparition de la dynamique économique.

Pour enrayer cette situation, nous avons la chance de bénéficier de finances publiques saines avec une commune peu endettée et qui dispose d’une bonne assiette fiscale. Autrement dit, nous avons les moyens de conduire des actions de développement afin de favoriser le maintien et l’installation de jeunes sur la commune.

Alors est-ce le moment de prendre le risque de conduire un développement raisonné ?

La crise du Covid contribue à accélérer les mutations en cours dans notre société et notamment le recours aux technologies numériques. Le télétravail se développe et il est possible aujourd’hui de mener de nombreuses activités à distance. De nombreuses personnes souhaitent se relocaliser des métropoles vers des communes plus rurales. Il y a donc là une opportunité à saisir.

Mais nous ne voyons rien dans ce budget qui le permettrait.

Car, il serait temps de se doter d’un plan habitat afin de permettre aux jeunes de se loger à l’année dans de bonnes conditions.
Il serait temps de créer un « tiers lieu » afin de permettre l’installation de travailleurs indépendants ou de télétravailleurs.
Il serait temps de créer une place de marché numérique où nos commerçants pourraient proposer leurs produits.
Il serait temps de mettre en place un mode de transport communal permettant de desservir dans de bonnes conditions le Fret, Saint Henot, Tal ar Groas et les plages.
Il serait temps de mettre en place une navette maritime qui permettrait aux conjoints de travailler ou aux enfants d’aller étudier à Brest dans de bonnes conditions.

Nulle affectation de ressources pour de tels projets.

Au contraire, une des motivations de la vente de l’hôtel Sainte Marine était de désendetter la commune. Notre dette est aujourd’hui à un niveau très bas et la situation des taux pousse plutôt à une politique contraire.

Le moment est à l’investissement pour développer l’attractivité de Crozon, soutenir ses commerces. Il n’est pas au désendettement.

Votre budget apparaît donc comme à contrecycle car en faisant le choix de ne prendre aucun risque, vous accompagnez le déclin et oubliez l’avenir.

C’est pourquoi, nous devons voter contre.


Articles de presse

Le Télégramme : https://www.letelegramme.fr/finistere/crozon/conseil-municipal-des-budgets-2021-qui-font-reagir-a-crozon-18-12-2020-12676359.php

Ouest France :https://www.ouest-france.fr/bretagne/crozon-29160/crozon-deux-dentistes-pourraient-bientot-s-installer-7095572

Partager cet article

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

-----------

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom