Notre liste

La photo officielle de la liste "Crozon dynamique écologique et solidaire"

JPEG - 3 Mo

Découvrez les colistiers de la liste "Crozon dynamique écologique et solidaire" portée par Gaëlle Vigouroux en vidéo

Les colistier-e-s

Découvrez leur parcours (merci Calaméo !) :

Responsive image

Gaëlle Vigouroux

Conseillère régionale de Bretagne, Vice Présidente du PNRA

46 ans

Responsive image

Pascal Durand

Retraité, Directeur Général de la confédération nationale du Crédit Mutuel

60 ans

Responsive image

Gaëlle Dorée

Chargée de mission en collectivité territoriale

44 ans

Responsive image

Christian Jacquot

Retraité, Responsable Etudes et Développement dans une entreprise de services à l’environnement

65 ans

Responsive image

Sylvie Thouard

Retraitée de la Fonction Publique Territoriale

61ans

Responsive image

Julien Gratiot

Artisan charpentier marine en création d’activité

41 ans

Responsive image

Aude Olivier

Professeur des écoles

40 ans

Responsive image

Armel Menez

Chargé de mission environnement, médiateur scientifique

45 ans

Responsive image

Brigitte Taburet

Retraitée du service à la personne

63 ans

Responsive image

André Menesguen

Retraité électrotechnicien & marchés publics, Défense Nationale

68 ans

Responsive image

Elise Gaborit-Schlosser

Educatrice en milieu marin, monitrice kayak & voile

27 ans

Responsive image

Benoît Pottin

Retraité, éducateur spécialisé, chef de service éducatif.

61 ans

Responsive image

Aurélie Uzenot

Paysanne boulangère dans une ferme sous mention Nature & Progrès

32 ans

Responsive image

Michel Balcon

Retraité de l’industrie, ingénieur chimiste

81 ans

Responsive image

Françoise Duclos-Gerbes

Retraitée de l’agroalimentaire, engagée dans les solidarités

64 ans

Responsive image

Louis Garrec

Retraité, employé communal et pompier volontaire

62 ans

Responsive image

Aurélie Duboys

Vidéaste indépendante, réalisatrice de films documentaires

47 ans

Responsive image

Dany Leroy

En projet de création d’entreprise, spécialisé dans le traitement de l’eau et l’écologie

39 ans

Responsive image

Chloé Roux

Chef de projet dans l’innovation

39 ans

Responsive image

Luc Morvan

Traducteur Technique & Rédacteur web

49 ans

Responsive image

Muriel Cléaud

Médiatrice scientifique

37 ans

Responsive image

Mathieu Le Brun

Officier de Marine Marchande

41 ans

Responsive image

Elise Auffray

Graphiste & designer

38 ans

Responsive image

Alain Boucher

Professeur des écoles

51 ans

Responsive image

Ourida Olivia Abadou

Commerçante en prêt-à-porter

49 ans

Responsive image

Morgan Pichon

Formateur paie

44 ans

Responsive image

Odile Lambin

Retraitée du secteur médico-social

64 ans

Responsive image

Nicolas Dubois

Ingénieur qualité

48 ans

Responsive image

Marie-Laure Bouvant

Psychothérapeute

50 ans

Responsive image

Joël Torillec

De formation tourneur fraiseur, sans profession

58 ans

Responsive image

Laurence Coulvier

Retraitée de l’éducation nationale

65 ans

Partager cet article

Vos commentaires

  • Le 31 mai 2020 à 08:01, par Perrus En réponse à : Notre liste

    Bonjour Madame,
    Le second tour approchant, je souhaite connaître vos intentions concernant quelques points sur le hameau de La Palue en particulier.
    - va t il avoir une vraie réflexion et action concernant la gestion des déchets de cette plage, mise à disposition de conteneurs visibles, toilette sèche évitant les déjections humaines, etc
    - allez vous revoir la circulation dans ce hameau : un parking bien en amont du village de bregoulou ou agrandir le parking de Lostmach en supprimant celui de La Palue ? Tout en laissant évidemment les touristes venir à la plage à pieds. La sécurité des habitants en dépend, et l on croise a chaque fois les doigts qu’il n’y ait pas a avoir une intervention de pompier... les véhicules sont beaucoup trop nombreux et roulent trop vite compte tenue de l’étroitesse de la route.
    - qu’en sera t il d enterrer les fils électriques du village, une vraie pollution visuelle
    - quand sera t il du tout à l’égout, alors même que nous avons à proximité la station d épuration de Lostmach... ?
    Merci par avance d avoir pris le temps de me lire, en espérant faire échos et que le futur maire prenne enfin en considération notre petit hameau
    Bien à vous
    Lionel Perrus

    • Le 10 juin 2020 à 20:23, par Gaëlle V En réponse à : Notre liste

      Notre première initiative une fois élus, sera de proposer un temps de partage à la Palue et à Losmarc’h en même temps pour que vous et les habitants nous expliquiez les situations auxquelles vous êtes confrontés et les solutions auxquelles vous avez déjà réfléchi entre habitants. Vous comprendrez que nous ne pouvons pas traiter les deux problématiques séparément pour ne pas déplacer le problème sur un village ou l’autre !

      Et je pense que la Communauté de Communes a déjà commencé un plan d’accès aux plages. Il faudra déjà savoir où en est la réflexion et les actions qui sont programmées. Nous n’avons pour notre part pas accès aux dossiers de la CCPCAM ni à ceux de la Mairie pour l’instant et nous avons besoin de conforter les solutions que nous imaginons aux contraintes spécifiques des villages, des espaces classés, des usages... Nous ne voulons pas vous promettre des solutions qui seraient in finé irréalisables (important de réfléchir avec toutes les données et contraintes en main) et pour vous rassurer, sachez que nous sommes tout à fait conscients des nuisances que la surfréquentation des sites en période estivale et sur les we chauds apporte (parkings bondés, vitesse excessive, déchets et manque de toilettes sèches).

      Sur l’enfouissement des fils électriques. La CCPCAM via le SDEF à qui nous sous-traitons la gestion du réseau, est intervenue, non pas sur des questions de pollution visuelle mais bien sur des situations d’urgence liées aux tempêtes. De mémoire ce sont 59 km de lignes électriques aériennes qui représentaient un danger lors des tempêtes. Si en effet les poteaux et lignes présentent des risques en cas de tempête, il faudra continuer d’améliorer. Si la demande est esthétique, elle peut être entendue, mais vous comprendrez qu’elle ne soit pour le moment pas priorisée.

      Quant au tout à l’égout, pour l’instant nous sommes mis en demeure par la Préfecture pour ne plus rien raccorder à la station d’épuration de Lostmarc’h, si ce n’est sur dérogation. IL faudra investir encore largement dans un premier temps dans la réhabilitation du réseau d’eaux usées. Etre au clair sur les mélanges eaux de pluie, eaux usées, déjà.. Et une fois la remplacement des tuyaux réalisé, il faudra étudier le raccordement si en effet c’est la demande des habitants. Le coût est important pour le particulier, si les habitants ont investi dans un système d’assainissement individuel performant, repayer le raccordement sera nécessaire.. donc c’est à discuter !

      Si vous souhaitez échanger avec nous à ce sujet, nous vous invitons à venir nous voir dans les chalets place de la Mairie qui sont mis à disposition pour les élections : nous y tiendrons des permanences le matin dès 9H30 et en fin d’après midi à partir du 16 juin..
      Nous vous souhaitons une excellente soirée
      Gaëlle Vigouroux

    • Le 18 juin 2020 à 21:55, par ARPALUD En réponse à : Notre liste

      Bonjour,
      _
      C’est noté pour votre réponse, je me permets de résumer en substance vos propos ainsi :"faute d’avoir tous les éléments en main je ne peux vous répondre."
      En droit de réponse sur l’un des éléments, je me permets juste de préciser qu’il n’y a pas besoin d’une grande étude sur le sujet des fils électrique pour constater qu’à partir du Run Daoullin et Kerbasguen à Morgat et Peninsula sur la route de Dinan il ne reste plus AUCUNE ligne électrique aérienne sur la partie "océanique" de la presqu’île sauf à LA PALUD. Sauf à me démontrer d’un effet de site réduit la force du vent et qu’en cas de tempête le risque est moindre, je suis curieux d’avoir une franche explication de la persistance de cette incongruité et à la lecture de ces éclairages maintenez vous votre position ?

      Bien cordialement
      _

    • Le 19 juin 2020 à 10:10, par Gaëlle Vigouroux En réponse à : Notre liste

      Il y a bien sur plus de risque de tempête sur le versant océanique et si vous me dites que La PALUE est le seul hameau dont les fils n’ont pas été enterrés, je vérifierai ! et en effet, quand nous serons à la mairie nous pourrons voir comment avance ce chantier... Nous sommes la seule liste qui n’a pas accès aux dossiers de la mairie et ne pouvons pas TOUT savoir ! Heureusement, vous etes là pour nous informer et nous alerter.

      Bien cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2020 à 15:49, par Administrateur En réponse à : Notre liste

    Bonjour,

    Vous pouvez maintenant commenter, émettre des observations, poser des questions, sur chacun de nos articles.
    Nous vous y répondrons dans les meilleurs délais

    D’ores et déjà, merci pour vos contributions

    L’équipe "Crozon, dynamique, écologique et solidaire"

    • Le 10 février 2020 à 15:53, par ROUDAUT En réponse à : Notre liste

      Re-bonjour,

      Même message, si vous êtes élue quelle sera votre position quant à votre poste de conseillère régionale et de vice- « présidente » du PNRA ?

    • Le 11 février 2020 à 13:52, par Gaëlle V En réponse à : Notre liste

      Je réponds à votre premier message, vous m’excuserez de ne pas répondre à votre second commentaire !
      Les elus régionaux sont avant tout des élus locaux, certes ils ne sont pas
      tous maires mais il sont souvent adjoints ou conseillers .

      Etre élue régionale, représenter la région au PNRA, c’est une chance ! On peut être bien ancré, bien entouré de son équipe à la commune et des services et en même temps travailler en réseau au PNRA et à la Région.
      Je travaille dans les réseaux économiques, institutionnels, médiatiques depuis 15 ans , Travailler en réseau, c’est avoir un accès plus direct aux solutions et aux ressources : comment participer aux dynamiques, départementale, régionale et avoir accès à l’ingénierie si le-la Maire ne sort jamais du territoire ?

      Je ne sais pas non plus si je serai élue à la Région en 2021.
      Quand nous avons créé l’association BV PICAM (Bien vivre en Presqu’île de Crozon Aulne Maritime) nous nous sommes engagé.e.s dans une action collective ; il s’agit bien de travailler en Collectif et pas avec tous les pouvoirs concentrés sur le-la Maire et en interaction avec les habitants qui invités à s’exprimer et à participer à la mise en œuvre des décisions.

      Gaelle Vigouroux

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2020 à 11:15, par ROUDAUT En réponse à : Notre liste

    Bonjour,

    Si vous êtes élue quelle sera votre position quant à votre poste de conseillère régionale et de vice-présidente du PNRA ?

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

-----------

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom